Juste à notre juste place

Il y a quelques temps, je découvrais cet article de Cécile Bonnet : « Quelle place professionnelle pour un profil atypique ? ». Elle y parle d’abord de son parcours, à elle, haut potentiel, en tant que salariée et indépendante. Elle nous livre la difficulté de s’épanouir dans un monde rigide lorsque l’on est atypique. Puis elle énumère en quoi ces profils à première vue dérangeants sont en fait extrêmement riches pour l’entreprise.

 

Et c’est cette pour cette raison précise que j’ai voulu vous le partager aujourd’hui !

- Passer plus de temps à trouver la bonne clé -

Je crois fermement que chacun a sa place dans la société. Que nous sommes tous riches de quelque chose dont les autres – la société, l’entreprise, … - ont besoin. Il nous faut juste être à notre juste place.

 

Demander à un collaborateur de rentrer dans un moule n’a aucun sens :

  • Malgré ses efforts, son travail ne sera pas correctement fait : ni son responsable ni lui ne seront satisfaits.
  • Il ne s’épanouira pas et privera donc l’entreprise du meilleur de lui-même.
  • Il se fatiguera et finira très certainement par aller voir ailleurs. Entreprise et collaborateur finiront donc tous les deux perdants.

Quand on force une clé à rentrer dans une serrure elle finit par casser. Et si on passait plus de temps à trouver la bonne clé ? On épargnerait ainsi beaucoup de temps (et de frais de serrurier).

- Identifier les modes de fonctionnement et les talents de chacun -

(Re) connaître les différences, les modes de fonctionnement, les points forts des membres de son équipe est d’une richesse incroyable. Apprendre à les identifier n’est ni du temps perdu, ni de l’argent jeté par les fenêtres. C’est un investissement sur le long terme qui vous rapportera gros ! Je vous propose 3 manières d'y parvenir :

  • Tester
  • Observer
  • Demander

Tester

Certainement l’option la plus connue et la plus pratiquée, ces tests certes coûteux sont assez fiables. Ils sont tout aussi riches pour le manager, la personne « testée » que pour l’équipe entière lorsqu’on lui explique les modes de fonctionnement de chacun.

 

J’ai personnellement passé le MBTI et le DISC et en ce qui me concerne il y a clairement un « avant » et un « après ». Ils m’ont tout d’abord permis de comprendre plus formellement mon mode de fonctionnement, de mettre des mots sur certains ressentis, de prendre du recul par rapport à de nombreuses situations. Mais ils m’ont aussi ouvert l’esprit sur les autres modes de fonctionnement ; sur les modes de fonctionnement des autres. Et là, les collègues, l’équipe, l’entreprise, … tout le monde en sort grandi !

Observer

Je suis toujours effarée de tout ce que je peux apprendre sur une équipe que je ne connais pas - ses membres, ses modes de fonctionnement, ses forces, ses faiblesses – sur les 30 minutes de la préparation d’une soupe, d’un jeu ou d’un atelier manuel.

 

Il y a peu Daphné, coach chez zen’to, me disait combien elle avait appris de choses sur les talents de nos clients pépitants – la Fiduciaire Maenhout - grâce à mon potager alors qu’elle ne nous y avait même jamais accompagnés !

 

Observez votre équipe, observez vos collègues ! Au travail, oui, mais aussi et surtout dans un cadre totalement autre. Là où ils ne sont plus « à leur place », quand ils ne sont plus « dans leur rôle ». Que font-ils ? Où sont-ils ? Comment parlent-ils ?

 

Mettez-vous en mode « petite souris » : observez, écoutez

Demander

Solution la plus simple mais peut-être la moins utilisée : demandez à la personne directement concernée !

Et chez vous, dites-moi, comment fait-on pour que chacun trouve sa juste place ?


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Téodora (jeudi, 10 mai 2018 08:16)

    Très bel article Elodie.
    Faire le MBTI ou le DISC permet de mettre des mots sur notre manière d’être et d’agir. Egalement de mieux comprendre les autres.
    Ce qui est très intéressant lorsque l’on vit en société, entreprise ou simplement en famille.

  • #2

    Elodie de Pépites (vendredi, 11 mai 2018 09:24)

    Exactement ! Je dois t'avouer que j'étais assez récalcitrante à l'idée de faire ces tests. J'étais même complètement paniquée quand j'ai reçu les résultats : si un ordinateur pouvait si précisément lire en moi, qu'en serait-il être d'un être humain (coach en entreprise dans mon cas) ?! Mais il ne m'a pas fallu un mois pour me rendre compte de leur richesse ! :)