La fin du roaming, un cadeau empoisonné

Téléphone prenant en photo une étoile de mer

La fin du roaming, c'est notre cadeau de vacances, la bonne nouvelle dont tous les voyageurs parlent, ... et si c'était en fait un cadeau empoisonné ?

- Addicts au digital -

La plupart d'entre-nous sont, de manière consciente ou pas, devenus totalement addicts au digital. Réseaux sociaux, jeux, applications nous suivent aujourd'hui partout où nous allons grâce à nos smartphones et tablettes. Lorsque l'on s'ennuie, quand on en a marre, si l'on se sent un peu seul, un même réflexe : on allume le téléphone, on balaye l'écran et l'on ressent immédiatement un sentiment d'apaisement.

 

Au contraire d'un livre, le digital est sans fin. Il y a toujours quelque chose à lire, à faire, à dire sur la toile. Le retour des gens est immédiat et imprévisible, nous rendant encore plus accro. De par lui, nous estimons notre place dans notre société : est-ce que les autres pensent comme moi ? Est-ce qu'ils m'approuvent ?

 

A la différence qu'il ne nécessite pas d'ingérer une substance, le digital est une addiction comme une autre : il comble nos besoins dans l'instant mais peut être la cause de plus gros problèmes à long terme (problèmes psychologiques, physiologiques, sociaux, financiers, ...).

- En chiffres -

Adam Alter, psychologue a l'université de New-York, a pu mettre des chiffres sur ce phénomène.

 

En 2007 un tiers de notre journée était partagé entre activités de survie (cuisine, ménage, ...) et temps libre (en blanc et jaune sur le graphe). Dix ans plus tard, nous passons la quasi totalité de notre temps libre derrière un écran (en rouge dans le graphe).

 

Ce n'est pas votre cas ? Êtes-vous vraiment certain de cela ?  Je pensais comme vous ! J'ai installé l'application Quality time et le verdict est sans appel : je passe en moyenne 6h20 par semaine sur mon téléphone... Et j'ose me plaindre que je manque de temps ?!


- Déconnecter -

Depuis quelques temps, je m'offre de temps en temps une journée déconnectée. Dès le réveil, je retire l'option "échange de données" de mon téléphone et je débranche le Wi-Fi. Un sentiment de liberté m'emplit presque instantanément ! J'ai tout à coup l'impression d'avoir plein de temps devant moi, je me fais un café, je bouquine, on joue, on se balade, ... On profite, on se remplit d'énergie. Pour de vrai !

 

En limitant votre temps libre, le digital augmente votre stress, diminue votre créativité et vous prive de contacts réels quant il n'est pas à le source de conflits. Vos vacances étaient jusqu'ici un des rares moments où la place du numérique dans votre vie était limitée, vous permettant de vraiment profiter, de réellement vous recharger. Ne le laissez pas pourrir ces derniers instants purs qu'il vous restait...

 

La fin du roaming est un cadeau empoisonné, je vous disais !


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Fanny (vendredi, 14 juillet 2017 12:05)

    Salut Elodie! Je suis 100% d'accord avec toi! Quel beau texte! J'ai remarqué autre chose de très interpellant par rapport aux écrans : dès que je m'approche de mon PC (pas de mon smartphone car je ne suis pas connectée), mes enfants stressent. Ils savent que je vais être absente pendant quelques minutes et c'est le chaos autour de moi. Le PC les prive de leur mère et ça les rend nerveux...
    Bonne journée!

  • #2

    Elodie de Pépites (vendredi, 14 juillet 2017 17:30)

    Merci pour ton retour d'expérience, Fanny ! Tu m'as fait prendre conscience que c'était similaire ici : quand je suis sur un écran, Célestine fait à coup sûr une bêtise ! ;)